Petite trouvaille en flânant sur la toile!!

Publié le par taig-khris

Hom Nguyen, la patine artistique

EN EXCLUSIVITÉ pour le blog JSBG, j’ai eu le plaisir de m’entretenir avec l’artiste parisien du luxe Hom Nguyen à l’occasion du lancement de son nouveau site internet  hom-made.com. Ce jeune créateur d’origine vietnamienne a développé un art rare: la patine et le tatouage du cuir. Au fil des années, en « customisant » des sacs HermèsChanelCorneliani ou Kiton, il a perfectionné une technique révolutionnaire dont il détient le secret et qui lui a permis de donner aux souliers ou aux sneakers un air raffiné, patiné, coloré, tout en gardant leur élégance initiale. Poursuivant sur sa lancée, il a également développé des peintures indélébiles à appliquer sur le cuir, résistantes aux temps. Comme il l’a déclaré lui même lors de notre entretien exclusif pour JSBG: « Il est facile de patiner ou de peindre ses souliers ou ses baskets. Mais la différence est que mon travail est garanti pour durer, tu peux vraiment les chausser et les porter, ça tient. » Il s’amuse à composer des tableaux de souliers ou de Nike aux effigies des super-héros des comics books de Marvel, son autre passion. Peu à peu, une clientèle internationale de connaisseurs et de personnalités s’est intéressée à son travail, unique en son genre. Il y deux ans, Hom a donc pu ouvrir un nouvel espace de près de 200 mètres carrés situé à Bagnolet dans lequel il reçoit et expose ses oeuvres, signées Hom-Made, tout en gardant son premier atelier du XVème arrondissement pour les plus petits travaux. Tout se fait sur commande selon vos désirs, chaque pièce étant par définition unique. Parmi ses derniers projets, il a gravé une malle Louis Vuitton sur le thème de l’écrivain Jules Verne ou livré une paire de très chic bottines montées sur roulettes au champion de roller Taïg Khris, célèbre pour avoir sauté de la tour Eiffel et pour son bond de près de 30 mètres depuis le Sacré Coeur, toujours en patins (photo ci-dessous).

Le résultat est bluffant: souliers Berluti, valises Goyard,… tous les produits  sortant des ateliers Hom-Made semblent être sortis directement customisés depuis les ateliers de leur fabricant d’origine, tant le travail de personnalisation est abouti. Parallèlement à son savoir faire unique sur le cuir, Hom a mis au point une technique de « gravure » sur carrosserie, qu’il nous explique ainsi:« J’appelle ça tatouer des voitures, c’est bien plus drôle que de dessiner à  l’aérographe. Motos, automobiles, les clients me contactent pour que je personnalise leur cher bolide. En ce moment, je travaille sur une voiture KTM X-Bow et sur un scooter Vespa qui sera bientôt exposé à Paris (photo ci-dessus). » Plus discrètement, plusieurs artistes contemporains sous-traitent également certaines parties de leurs oeuvres à Hom. Dernier scoop que JSBG a obtenu de son entrevue avec Hom: « Je m’apprête à lancer une collaboration avec le designer mondialement connu Ora-ïto pour la personnalisation de canapés et fauteuils tatoués par lui et personnalisés dans mon atelier. Ce ne sera pas un one-shot, plusieurs pièces sont prévues. » On se réjouit de voir le résultat, Hom.

Publié dans Divers

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article